Zelda no Densetsu inochi RPG

Te batteras-tu pour le bien ou le mal dans ce monde où prospère la TRIFORCE ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le début d'une victoire sans fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: le début d'une victoire sans fin.   Sam 2 Oct - 18:03

Le plan de Senri paraissait parfait,d'après de ce que Matsuki avait compris, il devait redonner confiance aux villageois... Il réfléchissa pendant un instant et accepta de mettre en oeuvre ce plan qui paraissait sans faille et parfait...Mais le problème c'était que Matsuki ne pouvait pas tous les aider mais si un le suit, les autres viendront sans doutes à leurs tours...Il alla alors dans el village et se fit remarqué par pas mal de personnes, au bout d'un moment, il e eu marre de se faire dévisager, il pris une pierre, la lance alors contre une ruche en haut d'un arbre.Celle-ci s'éclata au sol et une essaim d’abeilles fonçait droit sur l'homme au bras de fer.à sa grande surprise, Matsuki découvrit sur le coup qu'il était capable de changer la forme de son bras...il trouvât ça pratique et changea alors le reste de son bras an partant de l'avant-bras en une épée noir et blanche, le tout suffisamment vite afin de ne pas se fait attaqué par les insectes de la ruche.La lame de son bras était tellement fine qu'il l'eu choisis afin de pouvoir massacrer ces petites bestioles avant qu'elles ne l'attaque.Ce fut une centaine d'abeilles qui furent découpés en deux dont le 1/4 plantés dans la jambe de Matsuki à essayer de lui implanter leur venin malgré le manque de forme de vie qui se trouvait dans la jambe de fer du jeune homme.

Certes, découper des abeilles n'était pas une façon de montrer sa puissance surtout qu'il se fit piquer au dos par la dernière qui avait réussit à s’échapper de son regard.Il jeta un coup d'œil aux gens qui le regardait d'avantage, son plan avait marché, utiliser une technique enfantine afin de capter l'attention des autres.Profitant ainsi de cet avantage, il cria alors:

" Chers villageois et villageoise.
Les guerres vous ont tués moralement...Pourquoi es-ce à nous de payer alors qu'il s'agit d'un combat entre les déesses et Ganon...?Pourquoi pleurons-nous sur nos sorts? à quoi consiste cette guerre sans merci?Et qu'es-ce que j'en pence, j'ai beau parler, je suis comme vous, un serviteur du bien, tué de l’intérieur, banni de la lumière et lâchement abandonné par les déesses!Si vous voulez finir comme moi, maudit par la lumière, condamné à survivre par la soif de vengeance, l'envie de tuer alors continuez à vous lamenter mais sachez qu'en chacun de nous, existe une lumière, une lumière qui brille faiblement et qui s’intensifie de plus en plus pour chaque action contre les ténèbres et cette lueurs en vous est actuellement ridiculement minuscule!Pourquoi verser notre sang alors que celui de Ganon est sans doutes mieux que le notre...?
Préparons-nous à défendre ce qui nous est cher afin de ne pas nous enfoncer d’avantage dans des regards noirs.
"

Ce fut un discours improvisé de la part du jeune homme, il espérait que cela allait porter ses fruits même si il n'était pas très bon pour ça.Il regarda alors Senri avant une réaction des villageois.

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Dim 3 Oct - 18:32

Senri avait suivie Matsuki sans rien dire, pour l'instant son pantin accomplissait ses ordres sans trop rechigner et son petit numéro avec les abeilles semblait avoir attiré l'attention des villageois et son discours était plutôt bien dosé, plaignant le sort des villageois sans pour autant dénigrer la famille royal, c'était sans doute la meilleur solution pour l'instant, après tout Zelda était plutôt populaire dans cette contrée. Il fit donc un léger signe de tête en direction de Matsuki, afin de lui signifier qu'il était fière de lui, puis il prit à son tour la parole tout en faisant semblant de ne pas le connaitre...

" Ce que vous dite est intéressant jeune homme, toutefois je crois que vous vous trompez, les déesses n'ont pas abandonné les habitants d'Hyrule, c'est juste que la noblesse d'Hyrule est trop corrompu pour entendre leurs voix divines. Mais vous dites en partit vrai, la princesse est obnubilée par le retour de Ganon et il me semble qu'elle néglige ses sujets ces temps-ci..."

" Qui êtes vous pour profaner de telles accusations ?"

Surpris, Senri se retourna, et remarqua avec joie que Bohdan, le chef du village de Toal, venait de sortir de chez lui pour voir ce qui provoquait une telle agitation dans le paisible village. Souriant à l'idée d'affronter un adversaire aussi reconnue que lui dans une joute verbale, Senri répondit tranquillement à sa question.

" Excusez moi si de ne pas m'être présenté plus tôt, je suis Senri Shiki, responsable de l'église des déesses située au cœur de la citadelle, et je ne parle qu'en connaissance de cause, la guerre contre Ganondorf à énormément appauvrie les habitants de la citadelles , les fidèles se plaignent de plus en plus. Quand à cette homme je ne sais pas qui il est, mais vu ses talents à l'épée, il y a de grande chance qu'il soit un héros itinérant, il a du forger son discourt en voyageant à travers Hyrule."

" Il est vrai que les temps sont durs, mais ce que vous dite est exagéré, et pour cause la princesse elle même a ordonné l'envoie de fond pour aider le village à survivre les gardes son en train d'escorter le trésor en ce moment même !"

De nouveau, Senri retint un sourire, il était déjà au courant de se transfert de fond, et la réaction de Bohdan faisait aussi partit de son plan. Après tout, afin de protéger le trésor, Bohdan avait envoyé plus de la moitié des gardes du village, si jamais les bandits qui trainaient dans la forêt l'apprenaient il ne faisait aucun doute qu'il attaquerai le village, et Senri n'avait pas été particulièrement discret lorsqu'il avait raconté cela à Matsuki sur le chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Dim 10 Oct - 19:25

Apparemment, Senri avait convaincus le chef d'on ne sait quoi en tous cas, Matsuki Espérait pouvoir prendre le contrôle du village afin de l’endurcir contre toute attaque ennemie.Il s'approcha alors du chef et lui dit alors:

" On se connais à peine, vous faites pas d'allusion...En tous cas, on est là pour la même chose...enfin je l'espère...
"

Matsuki pensa alors un moment et répliqua alors:

" on est là pour éviter une catastrophe, tout simplement. Votre village est plein de ressources, il serait dommage de ne pas en profiter...tant que le soleil brillera, il y aura toujours de l'espoir sur ce village ! Tant ce cocon fragile ne sera pas devenus un magnifique papillon défendeur du bien, nous seront là... "

Apparemment, pas tout le monde avait compris que Matsuki comparait le cocon au village...Matsuki espérait une réponse de Senti mais une frénésie le poussait à continuer son discourt tant que le chef du village continuerait à le dévisager de la sorte.Il sortit alors son épée et la mit alors à la gorge du chef.Comme il l’espérait, les autres villageois réagisèrent, Matsuki cria alors:

" Si vous tenez à la vie de votre chef, il faudra me prouver qu'il vaut le coup d'être épargné... "

Cette technique aurait servit à Matsuki de réveiller les villageois et de mesurer leurs capacités même si il n'avait aucune envie de tuer le chef du village de Toal...Il regarda alors rapidement Senri afin d'essayer de le rassurer pour éviter qu'il prenne matsuki au sérieux.

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Lun 25 Oct - 21:11


Senri laissa échapper un soupir, pourquoi fallait il que ce misérable pion prenne des initiative de lui même... Il lui avait demandé de se faire aimer des villageois, et non pas de se faire haïr, et même si il était vrai que c'était sans doute le meilleur moyen de faire bouger les villageois, cela risquait de salir gravement son image. D'un geste, il mit dans la main dans sa poche afin d'en sortir un de ses fameux dé, qu'il s'empressa de lancer sur le main de Matsuki, afin de lui faire lâcher son arme.

Nombre aléatoire (1,6) :
1

Puis, tout en se déplaçant pour récupérer son bien, il continua son discours...

" Je me doute bien que votre action avait uniquement pour but de presser les villageois à s'armer, et je ne vous tiendrait pas rigueur pour ce malheur geste, mais il me semble que nous avons mieux à faire que de créer des dissensions interne entre les personnes capables de se battre ici présentent. N'entendez vous pas les cris d'oiseau qui retentisse depuis tout à l'heure ? Je doute qu'ils soient tous naturels, et si vous voulez mon avis, un grand nombre de brigand risque d'arriver ici d'un moment à l'autre. Bohdan, je ne sais pas combien de garde il te reste, mais tu ferrais mieux de les convoquer le plus vite possible de les placer à l'entré du village. De ton côté, jeune épéiste, vient avec moi il me semble avoir aperçu une bergerie de l'autre côté du village, et il ne fait nul doute que quelques bandits tenteront de pénétrait le village par là..."

Revenir en haut Aller en bas
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Lun 25 Oct - 21:22


Toutefois, alors qu'il s'apprêtait à quitter l'assemblé en effervescence pour se diriger vers la dite bergerie, Senri fut stoppé par le chef du village, qui le regardait d'un air grave.

" Je vous avais mal jugé étrangers, et si je ne suis toujours pas d'accord avec vos différent discours vous méritez mon respect. Toutefois je ne peux pas vous laisser la responsabilité de garder la bergerie, je m'en occuperai personnellement, de votre côté, je vous laisse la porte principale, prenais avec vous les quelques villageois capables de se battre, il vous serons utile."

Presque trop facile... Voilà la première pensé qui vint à l'esprit du jeune noble après le discours de Bohdan, tout se passait à merveille, il ne lui restait plus qu'à laisser Matsuki faire son show, et ainsi lui permettre de gagner la confiance des villageois, et avec un peu de chance, et de se côté là Senri était fourni, il se pourrait même que le chef du village soit blessé, ce qui augmenterait encore plus la puissance qu'il acquerrait dans le village. Il laissa donc à Matsuki le soin de réunir les hommes du village et de leur fournir des armes adéquate, et partit de son côté mettre de l'ordre dans la formation des gardes restant, à savoir une dizaine d'être aussi faible que ceux de la capitale. Une fois ceux-ci fait, il se plaça en première ligne au côté de Matsuki, et prononça son invocation.

"Que ma prière résonne aux oreilles des déesses fondatrices, j'en appelle à la brise pour me venir aide quel repousse mes ennemis et me pousse vers mon destin. J'appelle les messagers célestes, que le zéphyr environnant devienne mon allié et tranche mes ennemies. Viens à moi Sylphe !"

A peine la lumière verte s'était-t-elle changé en arme qu'une violente bourrasque souffla sur le village, rapidement accompagné de la musique d'un cor, les bandits étaient là, et ils étaient nombreux...
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Mar 26 Oct - 17:00

Lorsque Matsuki avait soit disant menacé de mort le chef du village, il put lire une réaction de 3 villageois qui furent la même, en effet, ils ne réalisèrent pas que Bohdan soit en danger de mort et au contraire, laissèrent passer un petit sourire. Matsuki du genre assez brutal, s’apprêtait à sortir quelles que armes petites et pointues afin de tuer ces 3 villageois qui paraissaient être des traîtres ou du moins, les blesser afin de les garder en vie pour les questionner mais Senri avait l'air de désapprouver l'idée de menacer d’avantage le chef du village donc il se contenta de les garder à l'œil. Mais Matsuki était poussé à retirer son épée de la gorge de Bohdan pour planter ses 3 cibles lorsque Senri procéda de façon à laisser tomber l’arme de Matsuki. Après quelles que suggestions de Senri concernant une éventuelle attaque de bandits, Matsuki réfléchissa un peu plus, puis, vint le moment où Senri ordonna à Matsuki de ravitailler les villageois en arme, il s'en donna à cœur joie en faisant même quelles que fantaisies sur la lame de certains...Mais, vaint le passages des 3 suspects qui comme par hasard étaient ensemble, ils s'adressèrent à matsuki de la sorte:

" Bon, tu attends quoi pour nous filer des armes en bois, au lieu de nous regarder dans le blanc des yeux?! dépèche-toi, salle gamin ! "

Matsuki faut assez étonné de leurs paroles, il savait bien qu'ils ne seraient pas très sympathique mais de là à le prendre pour un moins que rien, n'allait pas du tout.Senri n'avait pas l'air d'être dans les parages, d'un geste rapide, il donna un coup de poing dans le ventre d'un des 3 villageois suspects qui fut déplacé 2 mètres plus loin sans qu'il eut à bouger, la force de frappe de son bras de fer avait suffit. les deux autres regardèrent Matsuki et s'écrièrent:

" Eh! Pour qui tu te prends?! vas plutôt te moucher dans les jupons de ta pauvre mère sale gosse! "

Que l'on parle en mal d'un ami de Matsuki passait mais d'une personne de sa famille défiante ne passait pas, Il perdit alors contrôle de lui même et oublia Senri le temps de prendre à la gorge le type ayant dis ces dernières paroles.
Matsuki serrait de plus en plus fort sa gorge et dit alors:

" Qui es-tu pour insulter le type qui exterminera toute trace de mal...? Si tu es bien un des leurs pourquoi t'en prendre à une personne ne voulant que votre bien...?à moins que tu ne sois pas de ce village ou même de ce monde...Réponds ! si tu ne veux pas que je t'envoi dans un sommeil éternel... ! "

Matsuki repris ses esprits rapidement et lâcha alors sa proie puis, il sortit une arme qu'il avait sur lui, dans une main et dans l'autre, des boules violettes qui étaient en réalité du poison ne laissant que 1heure de survie avant une mort rapide et douloureuse. Il menaça alors les 3 types louches dont celui qu'il avait envoyé voler deux mètres plus loin, venait de se remettre du choc et Matsuki dit alors en leur tendant le poison:

" Je me suis emballé pour rien, on dirait, prenez ça il vous rendra plus fort et plus rapide aussi, il s'agit d'une composition d'un chimiste de la citadelle. "

Matsuki ne précisa tout naturellement pas que le chimiste était recherché pour meurtre mais après tout ils n'avaient qu'à en savoir plus sur les différents poisons avant de les avaler cu-sec.Il les laissa se ranger au loin et dit alors:

" Bon, ces trois là ne comptent pas, ils ont leurs propres armes! au suivant! "


Une heure plus tard, les villageois les plus confirmés était devant la porte du village derrière Matsuki et Senri qui venait de réciter à nouveau une invocation étrange...Et à peine eut le temps pour Matsuki et Senri de souffler que les Brigands étaient déjà au rendez-vous.

Matsuki regarda alors Senri et lui marmonna alors:

" Tu avais repéré les trois brigands dans le village? "

Il n'eut pas le temps d'avoir une réponse de Senri qu'il manqua de se faire transpercer par une flèche ennemie. Matsuki et Senri virent alors tous deux les villageois courir avec frénésie vers les brigands. Ceci étonna à moitié Matsuki car il ne les avaient pas choisis pour combatte comme des chiffes molles.Matsuki dit alors à Senri:

" Tu veux que l'on y aille quand au juste...? "

Matsuki partit alors devant Senri, poussé par l'envie de tuer ces prétentieux. Au bout d'un moment de combat Matsuki put remarquer que la plus part des villageois n'étaient plus debout à combatte mais au sol, inanimés. Matsuki essaya alors de retirer les cadavres du bataillon lorsqu'il se fit attaqué par un ennemi, il transforma alors son bras de fer en une lamé puis, le transperça avant de le lancer sur les brigands à cheval. Il regarda Senri et lui cira alors:

" J'ai pas perdus de ma force..."

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Dim 21 Nov - 23:42

[HRP] Faudrait penser à nous donner l'xp pour notre rp commun dans la plaine ^^" [/HRP]

Senri esquissa un sourire lorsqu'il entendit la question de Matsuki, pour sûr il avait repéré les bandits qui se camouflaient dans la population, et si il avait décidé de ne pas agir simplement parce qu'il craignait que les villageois n'apprécie que moyennement la mort de trois d'entre, sans que leur culpabilité ne soit prouvé et cela aurait été difficile vu le peu de temps dont il disposé. Ainsi, Matsuki monta dans l'estime du jeune noble, il avait trouvé le moyen de se débarrasser discrètement, et avait sut prendre la bonne initiative, non vraiment, Senri ne regrettait que les déesses aient mis Matsuki sur son chemin.

Toutefois, il n'eut pas le temps de faire part de tout cela à son associé, en effet, à peine avait il finit sa phrase qu'une pluie de flèche s'abattit sur les deux hommes . D'un geste précis et rapide, Senri trancha les quelques projectiles qui fusaient vers lui usant du pouvoir de Sylphe pour augmenter sa vitesse, après tout son épée était la plus rapide de ses invocations. Une fois hors de danger, le jeune noble jeta un regard en arrière, afin de s'assurer qu'aucun des villageois n'étaient blessé. Ce qui avait l'air d'être effectivement le cas, puisqu'ils fonçaient tête baissé vers leur ennemis, l'arme à la main. Voyant cela, Senri ne put retenir le dégout qui montait en lui, pourquoi diable tout les déchets de ce monde se croyaient-ils invincible lorsqu'il ont une arme en main ? Rageant, il se retourna vers Matsuki pour lui ordonner de les arrêter avant qu'il ne soit tous tuer, mais celui-ci avait déjà rejoins la masse de brigand, et ce taillait un chemin à la pointe de son épée...

Consterné par cette empressement, Senri analysa l'armée adverse pendant quelques secondes, puis partit rejoindre son camarade, non sans avoir repéré les positions des quelques bandits qui semblaient donner des ordres aux ordres, en haut de la colline...

Les villageois se battait de leur mieux, pourtant il était clair que c'était loin d'être suffisant, la plupart d'entre eux se faisait vaincre avant même d'avoir porté un coups à leurs ennemis, ainsi, rapidement Senri hurla aux survivants de se regrouper, en cercle à l'entrer du village, afin d'augmenter au maximum la protection des civils. De son côté, le jeune noble resta sur le front, aux côté de Matsuki, qui tentait d'anéantir à brigand et son cheval, d'un geste de la main, il lui fit comprendre qu'il avait besoin de lui parler, celui-ci s'approcha donc du noble en lui criant

"J'ai pas perdus de ma force..."

Cette remarque fit légèrement sourire Senri, pensait il vraiment qu'il serait encore en vie si il avait manqué de force ? Non pire que ça, si il n'avait ne serais-ce que faillit mourir, pensait il vraiment que Senri le laisserait en vie...

" J'espère bien, ta tâche est loin d'être terminée, à vrai dire elle commence à peine. C'est simple, tu vois les trois brigands à cheval sur la colline ? Je mettrai ma main à coupée qu'il s'agit des commandants de l'armée, et sans aucun doute le chef des trois plus grands groupe de bandits de Toal. Vu le mouvement des cavaliers, il s'apprêtent bientôt à charger espérant balayer notre formation à l'aide de leur cavalerie. C'est là où j'ai besoin de tes talents, tu va rejoindre les villageois et les protéger. De mon côté je vais tenter d'intercepter la course de deux d'entre eux, ainsi, lorsque le troisième arriva devant les villageois ils seront persuadé que c'est leur chef, et tu n'aura plus qu'à le vaincre en duel pour gagner leur respect et leur admiration... Maintenant va !"

...
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Sam 4 Déc - 21:37

Matsuki suivit les instructions de Senri bien qu'il n’avait juste compris qu'il devait rassembler les villageois, ce qui ne serait en aucun cas un tâche facile parce qu’ils étaient déjà tous au front. Même si on pouvait les distinguer des brigands, les rassembler serait comme séparer les grains de sable noirs aux transparent sur une plage de 3km en un temps très réduit. Matsuki avait eu plusieures idées comme fabriquer une arme qui tuerait tout le monde mais Senri ne serait sans doutes pas d'accord et Matsuki ne serait pas sortit vivant de ce que le jeune homme lui aurait fait subir...Il eut alors deux autres idées qui consistaient à donner d'avantages d'armes aux villageois mais il n'y avait pas assez de fer dans le sol de la bataille pour faire plus de 9 armures épaisses. La situation semblait vouée à l'échec quand Matsuki se fit blesser par un flèche qui lui tranperça la jambe droite, la seule qui nétait pas en fer...Lorsque Matsuki vit le sang clouer de sa cuisse et sa jambe gauche dont le fer était visible par un coupure de son pantalon au niveau du mollet, une fabuleuse idée et à la fois très dangereuse lui parvint, une idée qu'il eut eu 8ans au par-avant : celle de fabriquer des guerriers en fer vivants. Le principe était très simple, fabriquer une armure en fer dont l'intérieure qui devait être occupée par un corps humain était rempli du même métal qu l'armure, en quelles ques sortes, un guerrier humain dont la forme de vie était remplacée par une masse de fer.

Faire une armure était une chose mais la rendre vivante pour de vrai était en était un autre...Il se souvenu alors d'un vieux grimoire qu'il avait lus étant plus jeune annonçant qu'il fallait sacrifier un membre de son corps et verser 7 gouttes de sang sans la bouche de la créature de fer pour la rendre vivante. Matsuki y sacrifia sa jambe transpercée par la flèche et se tailla la paume de la main pour y verser les 7 goutes de sang dans la bouche du golem de fer.

Le trou des yeux de la structure en fer s'alluma d'un rouge sang vife et le golem pris vie. Il regarda son créateur à savoir Matsuki et lui dit:

" QUE PUIS-JE POUR SATISFAIRE MON MAÎTRE ?"

Dit d'un ton fort le golem de fer.

Matsuki Dit alors:

" si tu pourrais attraper les villageois du village et le porter sur ta min dans le centre du village ce serait parfait et si après tu élimine ces brigands, je te laisserais peut-être rester en vie après ta mission."

Le golem fit un signe de tête et grossissait de plus en plus jusqu'à être assez grand pour pouvoir porter les villageois sur sa main.Il ne restait plus qu'à savoir où en était Senri.

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Sam 18 Déc - 23:32


Une fois son explication terminé, Senri laissa Matsuki remplir son rôle, et se commença à se frayer un passage vers la colline où attendait les quelques cavaliers que comptait l'armé de brigand. Usant des capacité que lui confiait l'épée de Sylphe, ainsi que de la frayeur que provoquée le golem de Matsuki chez les brigand, il atteins rapidement son but, un arbre planté au milieu du chemin menant au village. Après s'être assuré que les quelques adversaires encore debout près de lui ne le remarque pas, le jeune noble grimpa au sommet du végétal et attendis patiemment la charge de la cavalerie adverse. Il en profita même pour observer les progrès de Matsuki, visiblement les villageois étaient réticent à monter dans la main du golem, sans doute craignaient-ils que cette magie soit l'œuvre de Ganondorf. Cela fit légèrement sourire Senri, lui qui avait depuis toujours été élevé dans le culte des déesses comprenait parfaitement la réaction des habitants, pourtant il faudrait qu'ils combattent se préjugé, la magie étant souvent plus bénéfique qu'autre chose...

Rapidement, le jeune élabora une stratégie pour tirer pleinement parti du servant métallique de son ami, ainsi que de la nouvelle infirmité de ce dernier, puis il se reconcentra sur sa cible, les cavalier venait de se mettre en position, la charge était imminente. Rapidement, Senri s'accroupit au milieu des feuilles, et attendu, invisible que les chevaux des trois chefs passent à son niveau, avant de bondir sur l'un d'entre eux tout en envoyant une lame d'air sur le cheval du deuxième. Surpris, les deux brigands tombèrent de leur cheval, tandis que le troisième tira sur les rênes de sa monture, afin d'aller porter secours à ses compagnons. Senri se réceptionna du mieux qu'il put, et d'un geste envoya l'un de ses précieux dés vers la monture du dernier brigand, par un coups de chance celui-ci atteins l'œil de la bête qui, paniquée, partit au galop vers l'entrée du village, séparant le brigand de ses acolytes.

Nombre aléatoire (1,6) :
6
Revenir en haut Aller en bas
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Lun 20 Déc - 20:24

Profitant du faite que ses adversaire soit toujours à terre, Senri ramassa le dé qu'il avait jeté, et commença l'invocation adéquate.

" Que ma prière résonne aux oreilles des déesses fondatrices, j'en appelle au feu purificateur pour me venir en aide, qu'il brule mes ennemis et réchauffe mon cœur. J'appelle le maitre du feu infernal, viens à moi Efreet !"

Sous le regard interloqué des deux bandits, une lumière rouge descendit du ciel afin de se placer dans les mains du jeune noble, puis dans un éclair la lumière se changea en une magnifique faux rouge et ocre. D'un geste son manieur rengaina l'épée de Sylphe, puis se mis à fendre le vide avec sa nouvelle arme à chaque coups qu'il donnait la lumière se reflétait sur l'étrange matière dont était recouvert l'arme. Une fois l'étonnement passé, les deux chefs se ressaisirent il n'était pas là pour observer ce jeune homme et sa faux, mais pour détruire un village. Le plus grand des deux, prit en main l'énorme hache qu'il portait dans son dos, et chargea le jeune homme, espérant sans doute repousser aisément une quelconque attaque ennemis de par sa carrure imposante. Toutefois, cette tentative ne provoqua rien d'autre qu'un sourire chez Senri, et saisissant son arme à deux mains, il l'a fit tourbillonner autour de lui, tout en récitant une prière adressé aux déesses fondatrices. Comme si elle répondait à son appel, la faux se mit à briller d'un rouge vif, laissant une trainée de feu sur son passage si bien que rapidement, le jeune noble se trouva entouré d'une tornade de feu.

Surpris par une telle riposte, le bandit à la hache mis légèrement plus de temps à s'arrêter qu'il ne l'aurait fait en temps normal, si bien qu'il ne put empêcher son pied droit de pénétrer dans la fournaise créer par son adversaire. De son côté, son collègue saisit les couteux de jets qu'il portait à sa ceinture, et les lança sur la colonne de feu son raisonnement était simple, le feu étant immatérielle il ne protégeait surement pas son adversaire d'un attaque à distance. Et en effet, à peine les armes eurent-elles franchis le mur de feu, que celui-ci disparut comme pour signaler la mort de son créateur. Pourtant Senri était toujours bel et bien vivant, et ce fut d'ailleurs la dernière vision du bandit à la hache qui s'écroula au sol, l'épée de Sylphe planté entre les deux yeux. En effet, à peine le géant avait-il stoppé sa charge que le jeune noble avait planté sa faux dans le sol, et saisit l'épée de Sylphe. A l'aide des pouvoirs élémentaires de cette dernière, il avait aisément repoussé les projectiles de son adversaire, puis d'un geste avait pourfendu le brigand le plus proche de lui, qui ne s'attendait visiblement pas à ce qu'il franchisse de lui-même son mur défensif.

Pestant contre la bêtise de son partenaire, le deuxième bandit saisit à son tour son arme de corps à corps, une magnifique rapière, puis il cracha sur le sol, tout en provoquant le jeune noble.

" Tu as peut être vaincu facilement mon camarade, mais sache qu'il était le plus faible de nous trois, et de loin. Maintenant viens, et affronte la plus puissante lame de cette forêt, qui que tu sois !"

Senri esquissa de nouveau un sourire, enfin un bandit qu'il appréciait ne serait-ce qu'un peu, un de ceux qui possédait un sens de l'honneur et qui ne se laissait pas aveugler par la violence. Oui, il prendrait beaucoup de plaisir à détruire ce déchet, à près tout seul les forts survivent dans ce monde peut être que si il n'avait pas choisi Senri comme adversaire il s'en serait sortit, mais visiblement les déesses en avait décidées autrement...

Comme pour répondre à son adversaire, Senri posa sa main gauche sur sa faux puis récita une nouvelle prière plus courte cette fois-ci.

" Serviteurs des déesses, j'implore votre aide revenait sous forme forme éthéré et modelé l'arme de mes désirs, afin que le sang de mes ennemis ruissèle sur la terre crée par vos maitresses !"

Un halo de lumière recouvrit les deux armes qu'il tenait dans ses mains alors qu'elle revenait à la forme d'une boule lumineuse. Puis d'un geste, Senri joignit ses deux mains, obligeant les deux boules à s'unir pour n'en former plus qu'une. Modelant la puissance des esprit, le jeune noble laissa volontairement Sylphe prendre le dessus, son adversaire étant armé d'une épée il lui serait plus aisé de le combattre avec une arme similaire. Une fois la fusion accompli, une nouvelle arme se trouvait dans les mains du noble, d'une forme proche de l'épée qu'il maniait après avoir avoir invoqué Sylphe, l'arme possédait toutefois les reflets chaleureux de sa hache, ainsi qu'une garde émeraude sur laquelle été greffé un rubis des plus rouge. Dans un sourire, il s'adressa à son ennemi qui le regardait fixement, attendant le bon moment pour attaquer.

" Très bien bandit, tu va avoir l'honneur d'affronter le niveau deux de mon art, regarde la puissance que les déesses ont mis à ma disposition pour faire régner leur jugement. Vois et contemple la puissance de ceux qui vivent dans la lumière, apprend à craindre le jugement divin ! "

D'un bond, Senri franchi la distance entre lui et son adversaire, usant des pouvoir de Sylphe pour augmenter sa vitesse, il tenta une frappe verticale qui aurait put pourfendre le crâne de son adversaire, si celui-ci n'avait pas paré l'attaque au dernier moment. Profitant du léger avantage qu'il possédait, Senri repartit à la charge, enchainant son adversaire le plus rapidement possible, l'obligeant à reculer pour ne pas se faire toucher. Puis, il se concentra afin d'user de la magie d'Efreet, accordant à l'épée le soin de laisser une trainée de flamme sur son passage, infligeant ainsi de légère brulure sur les mains de son adversaire, lorsque celui-ci parait la lame un peu trop près de sa garde. Senri savourait ce moment, il aurait put facilement battre son adversaire avec les seuls pouvoirs de Sylphe, pourtant il avait eut envie de briser tout espoirs, et visiblement cela marchait parfaitement, à chaque échange de coups, il pouvait voir al détresse grandir dans les yeux du bandits. Lentement, il la laissa grandir, puis lorsqu'elle eut atteint son paroxysme il déchaina les véritables pouvoirs de son arme. Ainsi, un puissant souffle balaya les environs avant d'entourer l'épée du jeune noble, augmentant ainsi l'apport en dioxygène, transformant la flamme rouge-orangé synonyme de combustion incomplète qui entouré l'épée, en une magnifique flamme bleue, symbole de la purification.

Une fois cette transformation accomplie, l'issu du combat était courut d'avance la chaleur produit par l'épée du jeune noble était telle qu'elle coupa en deux celle de adversaire la faisant fondre par contact. Une fois son adversaire désarmé, Senri approcha son arme du bandit, puis usant de nouveau de la puissance d'Efreet, en fis sortir une rafale de flamme, qui transforma le bandit en cendre. Savourant sa victoire, Senri fit disparaitre son arme, puis jeta un coups d'œil autour de lui, visiblement la plupart des bandits avait fuis en voyant la fureur avec laquelle le jeune noble avait battus deux de leur chef, et ceux qui étaient resté étaient pour la plupart en mauvais état. Senri saisit donc une des nombreuses épées qui gisaient sur le sol, et partit en courant vers l'entré du village, ou Matsuki devait être en train de protéger les villageois des derniers brigands, et du derniers de leur chef. Toutefois, sur le chemin, il dut réduire l'allure, maudissant sa propre faiblesse, il continua donc en marchant tout en réfléchissant à un moyen d'augmenter la durée pendant laquelle il pouvait manier plusieurs invocations en même temps...
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Jeu 23 Déc - 19:41

Après avoir rassemblé tous les villageois avec succès, un éclat de soleil éblouissa Matsuki, il prit une des épées au sol et s'en fit une jambe de fer de quoi tenir le temps de retourner à le Citadelle. Puis, une fois cela fait, il regarda au loin d'où pouvait venir cette lumière. Il s’agissait du dé de Senri lorsqu'il l'avait lancé sans doute pour une invocation. Les flammes qu'on pouvait voir au loin où était Senri inquiétant les villageois. Les bandits devant le village décidèrent de s'enfuir en courant mais al plus part tombèrent du pont qui reliait le village à la foret, un pont suspendus au dessus d'un gouffre dont Matsuki était déjà tombé plusieurs années au part avant à cause d'un type du nom de 'Decus', ce type que Matsuki n’oubliera jamais...

Profitant de la peur des villageois, un Bandit essaya de se faufiler dans la foule afin de s'en prendre au chef du village de Toal...Matsuki le surprit lors de sa traversée entre les villageois et d'un geste rapide, un le pris, le fit tomber et le traîna au sol avant de partir avec dans un endroit où les villageois et le chef seraient en sécurité. Matsuki avait choisi derrière un arbre mort isolé, près de la source. Il bouscula voilement le bandit et le chopa par les vêtements, Matsuki le regarda et lui dit:

" Qu'es-ce que tu comptais faire...? "

Le Bandit répondit:

" Semer la zizanie bien sur..."

Matsuki énervé sortit coutelas du fourreau du bandit et lui colla à la gorge:

" De toutes façon, sans personne pour les protéger, ils sont facilement massacrable !!"

Matsuki lui dit:

" Bien sur que non, tu te souviens du Golem que j'ai fabriqué...Il est vivant et est fait pour protéger les villageois car ces créatures sont fait pour protéger les choses qu'ils ont servit en premier...Il a pris els villageois donc il els protègera..."

Le Bandit pris de panique vus que son plan tombait à l'eau se mit à suer et Matsuki lâcha le coutelas de la gorge du Bandit et lui dit d'un air effrayant:

" Pourquoi avoir aussi peur...? Es-ce que tes chefs t'on dit que si le plan ratait il tuerait un de tes proches...? Oh! non il a dus dire que ce serait toi qui allait morfler si tout tombait à l'eau vus ton attitude... "

Le Bandit lui répondit qu'il avait juste et Matsuki répliqua avec:

" Pourquoi vouloir te sauver alors qu'en étant un bandit tu sais que tu mourras...tu as le choix entre tenter ta chance à survivre après avoir sauté dans le gouffre sous le pont derrière moi ou alors mourir de suite...''

Le bandit lui demanda si il savait qu'il avait des chances de survie à sauter dans le gouffre et qu'es-ce que Matsuki lui ferait si il ne choisirait pas de sauter, il lui dit alors:

" Tes chances de survies pour un homme tel que toi sont de 3% à peine... Mais c'est énorme comparé à celles que tu as si je m'occupe de ton cas seulement tu m'as l'air d'un pauvre type donc je vais te laisser le choix d'avantage...Alors que choisis-tu? "

Le bandit réfléchit un instant et lui dit qu'il préférait tenter sa chance dans la gouffre mais ceci ne plu pas à Matsuki qui n'avait pas tous ses esprits et qui était contrôlé par une force intense de sadisme...

" Mon Pote, on va se marrer un peu, tu vois ce coutelas...? Et bien je vais tailler une lettre quel que par sur ta tête et tu dois deviner de la quel il...Oh! Non j'ia une bien meilleure idée! Mh? Pourquoi cet air si effrayé?! Il faudrait rajouter quel que chose sur cet air tu ne pence pas? "

Matsuki pris le coutelas et lui dessina un symbole étrange sur son front.
Le bandit lui demanda ce qu'il avait fait et Matsuki lui répondit qu'il s’agissait d'une marque qui le rendait mal, une force offerte par Ganon jadis qui prenait le contrôle de son corps orné de tâches noires qui apparaissaient sur la peau. Le bandit lui demanda si il était sous le contrôle de ce pouvoir maléfique et Matsuki lui répondit qu'il n'en savait rien mais il ne s'était pas aperçut que sa main qui tenait le coutelas était envahie de cette marque noire. La malédiction qui lui était venue lorsqu'il avait assaciné un de ses proches, avait était aggravée par Ganondorf avant qu'il ne se fasse enfermer par trois hommes dans la dimension de Siomsel.
Matsuki lui dit de nouveau quels que mots:

" Dis mon pote, pourquoi tu ne cris pas...? je sais!! Ca va être amusant, je vais donner plus de profondeur et plus de volume au symbole. "

Après avoir repasser les rebords avec le coutelais Matsuki pris de nouveau l'homme par ses vêtements et le jeta au sol puis lui découpa et une jambe un bras et lui cassa l'autre bras et lui planta le coutelas dans la dernière jambe qui lui restait.

" Tu vois la douleur d'une arme dans une cuisse nan? J’avais bien repéré ton visage de rat et c'est toi qui avais tiré la flèche dans ma jambe non? Allez dit vérité et peut-être que je te laisserais al vie sauve..."

Le bandit lui avoua qu'il lui avait bien tiré dans la jambe mais il ne s'arrêta pas là, pris de colère, il lui avoua aussi qu'il visait ton cœur mais qu'il trébucha et que la flèche alla se planté dans la cuisse de Matsuki.

" Je vois...tu sais mon pote, des fois il faut savoir se la fermer...mais bon je t'ai déjà bien arrangé...oh! non, il y a un endroit que je n'ai pas abimé...tes yeux...On va voir si tu pourrais continuer à voir sans un œil...Avoues que je suis gentil, je t'en laisse un au cas où tu en aurais besoin pour revendre si tu veux t'acheter le droit de récupérer tes membres...Au fait mon pote tu es d'accord pour que je t'enfonce plus le coutelas pas vrai? Ne rechigne pas, il est trop tard... "

Matsuki lui planta 'encore plus le coutelas dans al cuisse du bandit et se leva avec l'homme puis dit:

" Au fait...que dirais-tu de prendre l'air...?"

Matsuki emmena l'homme sur le pont et sur le court trajet, Matsuki fit la sourde d'oriel car le bandit lui demandait quel que chose qu'il ne voulait pas : le lâcher.

" Pourquoi je te lâcherais comme tu le l'as si bien demandé durant la distance entre cet arbre et le pont? Dommage pour toi qu'il soit trop tard mais si tu tiens tant à ce que je te lâche..."

Sur le pont, Matsuki laissa pendre le bandit dans le vide en dehors du pont et lui dit avant de la lâcher:

" Tu sais compter? Je vais compter jusqu'à 6 euh...Non, choisi un nombre! "

" Euh...5...c'est le nombre d'année que j'ai rencontré Katsune... "

Matsuki se souvenus du nom de 'Katsune', il jeune fille qui vivait au village mais qui fut enlevée par des Moblins...

" Très bien je vais donc te donner 5 bonnes raisons pour la quelle je vais en finir avec toi! 1/ Tu es venus avec tes amis pour tuer des innocents
2/ Tu n'as pas sus rebrousser chemin à tant, tu étais omnibulé par le fait de tuer le chef de Toal.
3/ J'avais du temps à perdre.
4/ Ta tête me dit vaguement quel que chose mais le passé c'est le passé.
5/ Je voulais savoir si tu étais aussi fort que moi en survivant dans ce gouffre.

Ecoutes, ce gouffre est rempli d’une rivière 200m plus bas, rivière de 3m d'eau, sur ce tu as le choix entre mourir ou retenter ta chance? Et puis tant pis pour toi j'ai suffisamment perdus de temps avec toi, Senri va aps tarder alors écoutes moi bien, cette rivière qui mène au domaine Zora te permettra de me revoir un jour si tu as survécus...Sur-ce je te souhaite bonne chance !!
"

Matsuki lâcha le bandit qui ne se doutait pas que je niveau de l'eau avait énormément baissé ce qui lui donnait encore moins de chances des survies. Il dit quels que mots avant de reprendre ses esprtis et de réaliser ce qu'il avait fait sans compter que la malédiction de Matsuki était de retour et qu'il devait retourner au village au plus vite:

" 3%...Oups je voulais dire 0.01%..."

Lorsqu’il arriva au village, il ps rassurer les villageois que tout allait bien et Senri Arriva, Matsuki le regarda et lui demanda quel était la prochaine étape.

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8030
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Dim 23 Jan - 18:08


Senri pesta contre les évènement durant tout le chemin vers le village, et ceci pour plusieurs raisons, tout d'abord contre sa propre impuissance, en effet le combat contre les deux chefs, et plus particulièrement la fusion de Slphe et d'Efreet, l'avait passablement épuisé ce qui n'aurait jamais dut arrivé face à des déchets pareils. Mais aussi et surtout parce qu'il recevait d'étrange signaux venant de la Jugment Chain qu'il avait placé sur le cœur de Matsuki. En effet, son acolyte semblait sous le contrôle d'une fureur incontrôlable, Senri hésita quelques secondes puis décida de ne pas ce servir de sa Jail Chain pour emprisonner l'hylien, du moins pas tout de suite... Après tout, s'il était vraiment en train de trucider les villageois, il gagnerai plus facilement leur confiance, et l'éliminant devant eux, et non pas en le paralysant à distance, et si au contraire il combattait contre un brigand, ce qui ne dérangeait aucunement Senri, il aurait été idiot de risquer sa vie en le paralysant, il oublia donc ses pensées, et pressa le pas.

Une fois au village, il inspecta rapidement l'état des villageois, avant de rejoindre Matsuki, qui visiblement avait libéré sa fureur loin des habitants, puisqu'aucun d'entre eux ne semblait avoir peur de lui, bien au contraire, il semblait que Senri et lui soit devenu de véritable héros dans le village. Fier de cette réussite, le jeune noble s'autorisa un cours sourire, qui disparut rapidement lorsque Matsuki vint près de lui pour lui demander quel était la suite des opérations.

" La suite est simple, tu va rester dans le village encore une semaine ou deux, afin de t'assurer que les villageois vont bien, et aider à la reconstruction des battisses grâce à ton pouvoir. Ainsi tu augmentera encore la confiance des villageois à ton égard. De mon côté je dois retourner au château, je me peux m'absenter plus longtemps sans risque de perdre du terrain, rejoins y moi dans 16 jours exactement, à l'auberge du Poney qui tousse, je te donnerai ta prochaine mission, à oui et essaye de faire quelques chose pour cette jambe aussi... "

Senri marqua ensuite une pause, non pas qu'il n'est pas prévu de donner plus d'information à son acolyte, mais simplement pour éviter que le chef du village, qui se dirigeait vers eux ne s'aperçoive de leur complicité. Rapidement, le jeune noble analysa l'état de Bohdan, celui-ci semblait en parfaite santé, et vu l'absence de marque sur ces vêtements il n'avait sans doute pas combattu plus d'une demi-dizaine de brigands.

" Je vous suis redevable voyageur, sans vous il ne fait nul doute que Toal n'existerait plus laissez moi vous offrir notre hospitalité afin de vous remercier. A oui, et excusez moi pour mon attitude tout à l'heure, mais vous comprenez que je puis laissez n'importe qui rentrer dans mon village et remettre en cause la famille royale... "

Senri afficha un faux sourire sur son visage, avant de répondre au chef du village d'un ton faussement amical

" Mais bien évidement cher ami, c'est tout à votre honneur d'avoir réagit ainsi, et sachez que j'aimerai beaucoup accepter votre offre, mais mon voyage ne peut s'arrêter maintenant et je me vois donc dans l'obligation de la rejeter . Toutefois, il semble que mon cheval est succombé à l'attaque, et je vous serez très reconnaissant si vous pouviez me vendre l'un des vôtres, afin que je puisse repartir. "

D'un geste, Bohdan lui montra sa propre, monture une magnifique jument d'un noir ébène, Senri tenta tant bien que mal de refuser ce présent, mais le chef du village insistait tellement qu'au bout de moins d'une heure, Senri traversait le pont de corde qui menait hors de la forêt sur le dos de cette magnifique bête. Comme prévu, il prit la direction de la citadelle d'Hyrule afin de faire avancer sa révolution...

[HRP] rp finit pour moi, à toi de voir si tu post encore ici, dans tout les cas je te laisse entamer le post à la citadelle. (ps, oublie pas de noter ce rp, ainsi que le précédent dans la plaine de firone. ) [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10606
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   Sam 19 Fév - 23:01

Résultat de ce RP:

Senri: +67XP
Matsuki: + 56 XP

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le début d'une victoire sans fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
le début d'une victoire sans fin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison 3 de Mom' Championnat
» Le tueur Sans-Visage - Le retour
» Une rumeur, un murmure sans nom...
» [FAQ] Posez vos questions sans créer un nouveau sujet ici !
» [ACHAT]Soeurs du crépuscule sans dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda no Densetsu inochi RPG :: Hyrule :: Toal-
Sauter vers: