Zelda no Densetsu inochi RPG

Te batteras-tu pour le bien ou le mal dans ce monde où prospère la TRIFORCE ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La révolution est en marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8102
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: La révolution est en marche   Lun 2 Aoû - 14:27


Senri traversait la citadelle d'Hyrule d'un pas lent et serein, ne laissant en rien transparaitre la fureur intérieur qui régnait en lui. Il venait de sortir d'un conseil entre les deux familles régissant les église d'Hyrule, soit entre lui et la descendance de Rauru, le sage de la lumière, qui ne c'était pas bien déroulé, la famille rivale jugeant Senri trop insignifiant pour pouvoir rivaliser avec eux. Pourtant il avait tenté de les prévenir, il pensait trouver en eux des alliés de poids pour monter un ordre nouveaux, mais ils étaient comme les autres, cela faisait trop longtemps qu'ils étaient au pouvoir, et aucun d'entre eux n'entendait le message que les déesses soufflaient aux oreilles de Senri, eux aussi étaient trop faible pour faire parti de ce nouveau monde qu'il allait mettre en place ! Il avait donc passé plus d'une heure assis sur un siège, tentant tant bien que mal de monter les membre de la famille rival les uns contre les autres, afin de ralentir leur projet le plus possible, ce qui ne c'était pas trop mal déroulé, jusqu'à ce que l'ainé arrive. Lui, il était dangereux, beaucoup trop influent sur les autres c'était sans nul doute le seul capable de s'opposer à Senri, et en quelques secondes il avait réussi à débloquer la situation...

C'était la raison de la présence de Senri dans les bas-quartier, il allait avoir besoin de l'aide de quelques brigand ou voleur pour s'occuper de lui. Pas forcément le tuer, non cela il pourrait le faire tout seul, mais simplement entacher sa réputation, voir le rendre méfiant, une tentative d'assassinat raté est souvent un des meilleurs moyen pour rendre quelqu'un moins influent, la simple peur d'une seconde tentative l'obligeant à moins se montrer publiquement.

Il se dirigeait donc vers l'un des bars mal famé de la ville, lorsqu'il ressentit une présence derrière lui, visiblement ce n'était pas un amateur, le seul fait que Senri ne le remarque que maintenant étant une preuve suffisante de son expérience, bien qu'il ne soit pas pour autant de véritable assassin, sinon le jeune homme ne les aurait pas repéré avant que leurs lames soient sous sa gorge. Senri sourit intérieurement, cela l'arrangeait bien que ces brigands le pourchassent, ainsi il n'aurait pas besoin de mettre les pieds dans le bar puant où ses déchets se réunissaient, et puis si il y avait des commanditaire, et que ce n'était pas de simples voleurs, il pourrait toujours leurs tirer des informations utiles sur son entourage. Ainsi, il continua sa marche d'un air serein, ne laissant rien paraitre à ses poursuivants, faisant rouler son dé dans sa mains, puis, alors qu'il était au centre d'une petite place isolée, il le laissa tomber sur le sol, jetant un coups d'œil au résultat, pendant que les brigands sortaient des ruelles débouchant sur la place.

Nombre aléatoire (1,6) :
1
Revenir en haut Aller en bas
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8102
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: La révolution est en marche   Lun 2 Aoû - 15:29


Un 1 ? Très bien, c'était donc au tour de Sylphe de lui prêter ses pouvoirs, ses brigands avait de la chance si il étaient tombé sur un 6 ils auraient eu très peu de chance de survivre, mais cela arrangé Senri, ainsi il pourrait les interroger une fois le combat terminé. Dans un sourire, il commença à réciter son incantation, en attendant que les bandits finissent de se rapprocher.

" Que ma prière résonne aux oreilles des déesse fondatrice, j'en appelle à la brise pour me venir aide quel repousse mes ennemi et me pousse vers mon destin. J'appelle les messagers célestes, que le zéphyr environnant devienne mon allié et tranche mes ennemies. Viens à moi Sylphe !"

Une fois l'incantation terminée, un flash de lumière verte retentit, laissant apparaitre une petite fée verte devant les mains de Senri, puis elle se fondit en lumière laissant apparaitre une splendide rapière recouverte d'un manteau de vent, le jeune homme s'en saisit avant de faire fasse à ses adversaires, laissant tout de même au chef des brigand le temps de proclamer son discours avant de lancer l'assaut.

" Vu ton attitude je suppose que tu n'as pas l'intention de te rendre, cela tombe bien je n'avais pas l'intention de t'épargner ! A l'attaque vous autre, montrez lui pourquoi nous sommes les plus grand brigand de la ville !"

Cette tirade fit sourire le jeune noble, car elle était suffisante pour répondre à sa seul question, ses brigands semblait en avoir uniquement à sa vie, quelqu'un les avaient donc payé pour cela, ce n'était aucunement un simple vol. Il jeta donc un regard à ses adversaire, il n'était qu'une dizaine, tous équipé d'épée d'assez bonne facture, il ne mentait doc pas et devais être un gang assez efficace, mais Senri n'était pas non plus une cible facile.

Il se mit en position d'attaque, et attendit que le premier des brigand arrive soit assez proche de lui pour effectuer un mouvement d'estoc, visant à lui transpercer la tête, entre les deux yeux. D'un réflex, celui-ci effectua un bond en arrière afin de se mettre hors de porté de la lame, malheureusement cela aussi faisait parti du plan de Senri. En effet, une violente onde de choc sortit de la pointe de l'épée, frappant le brigand là où le coups aurait dut porter et l'éjectant sur une des maisons qui bordait la place. Sans attendre, le jeune noble répéta ce mouvement plusieurs fois, criblant le bandit de coups, malgré la distance qui les séparait jusqu'à ce que celui-ci s'évanouisse. Sous le choc de cette attaque, les autres bandits avaient stoppé leurs courses, l'un d'entre s'exclama même.

" Che... chef ! C'est un magicien, nous ne pouvons rien faire contre ses gens là ! Nous ferrions mieux de ..."

Le brigand n'eut pas le temps de finir sa phrase que sa tête gisait sur le sol, tranchée par la lame de son chef.

" Idiot, tu sais comme moi ce qui nous arrivera si l'on y arrive pas, et puis il est peut être magicien, mais nous sommes encore 8, il ne peut rien contre nous tous réunit ! D'autres veulent encore se débiner, ou nous pouvons reprendre ce que nous étions en train de faire ?"

Un long silence envahit la place, puis tous les bandits poussèrent un hurlement, avant de reprendre leur assaut, Senri profita de ce cours répit pour reculer de quelques pas, profitant de l'espace qu'avait libéré sa dernière attaque, afin d'avoir tous ces adversaire de face. Il se plaça ensuite en position de défense, et usa du pouvoir sur le vent de sylphe pour augmenter son agilité et la vitesse de ses coups, de façon à résister au premier assaut groupé des brigands. Assaut qui ne se fit pas tardé, puisqu'à peine s'était il mit en position que 4 d'entre eux l'assaillirent de coups de taille, auquel le jeune résista de justesse, grâce au pouvoir de l'esprit du vent. Une fois l'assaut terminé, il ne leur laissa pas le temps de se dégager avant l'arrivé du deuxième groupé, et leur asséna une attaque tourbillonnante, les touchant au ventre. Il les éjecta ensuite d'une bourrasque, afin qu'il rejoigne leur premier coéquipière dans le monde des rêves.

Profitant de la rapidité que lui conféré son arme, Senri fonça ensuite sur le brigand le plus proche et après l'avoir rapidement désarmé, l'assomma d'un coups du plat de la lame. Avant de se tourner vers le dernier bandit, du moins autre que le chef, qui au vu de sa taille, semblait encore un peu jeune pour être dans le gang depuis longtemps. Ce dernier le regardait lui aussi, les jambes tremblantes, il s'agissait surement de sa première mission. A cette vue, Senri poussa un soupire, il détestait les déchets comme lui qui ne prenait pas leur courage en main, si au début du combat il avait décidé d'épargner les brigands, celui-ci connaitrait un sort funeste... Sans attendre, il se jeta donc sur lui, et lui transperça le cœur d'un coups d'estoc, avant de laisser le corps tomber sur les pavés dans un bruit sourd. Le sourire aux lèvres, il regarda le chef des brigands, horrifiés de voir un noble tuer un enfant aussi facilement, puis s'approchant du corps de brigand le plus proche, il prit la parole.

" On va jouer à un jeu tout les deux, vu que tu as l'air de tenir à la vie de tes coéquipiers. Le jeu est simple, à chaque fois que tu refusera de répondre à une de mes questions, je lancerai une pièce, si elle tombe sur face je ne ferai rien, dans le cas contraire, je couperai la tête à l'un de tes sbires.

Alors première question : Qui t'as engagé pour me tuer ?
"

Le bandit sembla hésiter quelques secondes, puis répondit.

" Je ne dirai rien, même les bandits ont un honneur ! "

Senri ne put échapper un fou-rire.

" Très bien, voyons si tes hommes ont autant de chance que tu as d'honneur"

Tout en prononçant cette phrase, Senri jeta sa pièce en l'air, dans un mouvement qui laissait trahir l'habitude qu'il avait de faire ce geste, savourant d'avance le résultat...

Nombre aléatoire (1,2) :
2

(1=Pile 2=Face)
Revenir en haut Aller en bas
Senri Shiki
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Dans mon domaine à la citadelle
Rubis Oktirik : 8102
Date d'inscription : 01/08/2010

Fiche d'identité |
vie:
70/75  (70/75)
niveau:
2/200  (2/200)
experience:
66/100  (66/100)

MessageSujet: Re: La révolution est en marche   Lun 2 Aoû - 16:01


Un sourire sadique se dessina sur le visage de Senri, il aimait faire durer le plaisir, et puis il aimait autant avoir à n'en tuer aucun après tout il avait encore des projets pour eux...

" Je vois que tes hommes ont de la chance, mais voyons à quel point, je te repose la question :

Pour qui travailles-tu ?
"

Visiblement le suspense de ce premier lancé avait suffisamment ébranlé la confiance du brigand, lui aussi n'était qu'un déchet, un véritable hylien lui aurait foncé dessus pendant qu'il lancé sa pièce, quitte à ce que son coéquipier meurt, après tout qui se soucié de la vie d'un être incapable de la défendre seul... Pourtant, malgré le doute qui régnait en lui, le brigand renouvela sa réponse.

" Je te l'ai dit, tu ne le saura jamais ! "

" Alors tu choisis l'option massacre... Ba ce ne sera pas une grosse perte !"

D'un geste, le jeune noble lança la pièce en l'air, puis la rattrapa dans un soupire avant de jeter un œil au résultat.

Nombre aléatoire (1,2) :
2
(1=Face 2=Pile)

" Alors aura-t-il de la chance cette fois ? Il a f..."

" NAN !! Laisse le en vie, j'ai été engagé par Kashime afin de mettre fin à ta vie... Il nous as fait contacter il y a peu de temps, et a exigé que tu meurt, ou tout du moins que tu n'interfère plus dans ses plans... Il détient mon fils en otage, il le tuera si je ne lui ramène pas ta tête..."

En entendant cela, Senri éclata de rire, alors l'homme qu'il avait décidé de faire disparaitre, avait eu la même idée à son propos, mais cela arrangeait quelques peu le brigand semblait avoir une dent contre lui, il serait facile de le monter contre son commendataire.

" Ton fils ? Mais il est mort depuis longtemps, crois-tu vrai que Kashime est capable de tenir une promesse honnêtement ? Il vise la place de conseillé royal et Hyrule et cela ne fait pas sérieux d'avoir des enfants enfermés dans sa cave, il exécute tout ceux qu'il capture d'ailleurs il aurait fait pareil avec toi que tu réussisse ou non ta mission, éliminer les témoins et la première des choses qu'il m'aie apprise..."

Senri souriait toujours, le mensonge était gros, il n'avait évidemment aucun lien avec Kashime, mais laissait plané le doute sur une ancienne relation entre eux était le meilleur moyen de le voir se relier à eux

" Je te propose un marché, j'épargne la vie de tes hommes, et en échange tu travaille pour moi, je te demanderai juste de tuer Kashime, cela ne devrait pas être compliqué, il a trop confiance en ses plans pour se méfier de toi... et puis tu ai le seul à savoir qu'il est ton employeur, je doute qu'il exécute tes hommes en cas d'échec..."

Visiblement, le garde avait mordu à l'hameçon, puisqu'il jeta son arme au pied de Senri, ramassa les corps de ses compagnon et repartit sans rien dire. Le jeune noble quand à lui, fit demi-tour afin de rentrer dans sa villa au château, attends avec impatience la journée de demain, pour savoir si son plan avait porté ses fruits...
Revenir en haut Aller en bas
Matsuki Ritashi
Hylien
Hylien
avatar

Masculin Rat

Nombre de messages : 180
Age : 21
Localisation : plus ou moin loin de là où tu te trouve, que ce soit dans le temps ou dans l'espace...
Rubis Oktirik : 10678
Date d'inscription : 18/06/2008

Fiche d'identité |
vie:
45/75  (45/75)
niveau:
2/150  (2/150)
experience:
6/100  (6/100)

MessageSujet: Re: La révolution est en marche   Lun 2 Aoû - 17:04

Résultat:

je dirais...49 xp ^^

_________________
♦Matsuki Ritashi♦
Revenir en haut Aller en bas
http://the-legend-of-link.forumdefan.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La révolution est en marche   

Revenir en haut Aller en bas
 
La révolution est en marche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» guerres de la révolution : comment ça marche?
» La perte de PA, ça marche comment ?
» [Traité Frontalier] Limousin-et-Marche/ Bourbonnais-Auvergne
» [Je suis nouvelle] Gmail ne marche pas ? Est-ce normal ?
» lesazes.com : comment ça marche ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zelda no Densetsu inochi RPG :: Hyrule :: Citadelle d'Hyrule :: Citadelle-
Sauter vers: